Parcours d’un voleur

Tout a commencé le jour du premier petit dej de Gat7by. J’y allais sans trop savoir à quoi m’attendre, je voulais juste passer un moment sympa avec mes potes à manger des crêpes. C’est donc au Hall C que j’ai commis ce crime, premier d’une longue série. Dès mon arrivée, j’ai remarqué les avions qui pendouillaient au plafond. J’ai tout de suite su que j’en voulais un. Qui ne rêve pas d’avoir un bout de carton à moitié peint chez lui ? C’est ainsi qu’à la fin du petit dej, au moment de retourner en cours, j’en ai discrètement glissé un dans mon sac. 

Quelques jours plus tard vint le Banquet de Falbala. De la musique, de la bouffe, mais surtout… des cœurs partout… Sans même m’en rendre compte, j’en ai arraché un et je l’ai pris avec moi.

Lors du deuxième petit dej de Gat7by, j’avais un objectif : ramener une déco chez moi. Là-bas, le choix était immense : lustres, chandeliers, papillons… Il y en avait pour tous les goûts. Clou du spectacle : une Rolls Royce grandeur nature. Sa couleur jaune était pour moi comme une invitation au vol. Malheureusement, je ne pouvais le faire seul, et personne ne comprenait ma folie. J’y ai donc renoncé à contre-coeur et je me suis plutôt dirigé vers un chandelier. Basique, simple et efficace.

Lors des semaines de campagnes, les respos déco ne dormaient plus afin de fournir toujours plus de décorations. Leur folie était de créer, la mienne de voler. Je me disais qu’avec le thème cow-boy de Wes7ern, il y aurait de quoi se faire plaisir. Je n’ai pas été déçu. Dès le premier jour, je suis ressorti avec un chapeau de cow-boy. Malgré les avertissements de certains, je continuais mes méfaits. Ce ne sont pas de vaines menaces de 2A qui allaient m’arrêter. Ma folie grandissait de jour en jour. Je ne pensais qu’aux décos et à comment les dérober. Je devenais de plus en plus à l’aise avec le vol et je ne me cachais même plus. Durant la semaine N7rix, un listeux m’a même pris sur le fait et a essayé de récupérer le scorpion que je tenais en main. J’ai réussi à m’éclipser de justesse, mais il fallait que je perfectionne mes techniques de vol.

La semaine Gat7by approchait à grands pas et je me sentais prêt à voler comme jamais. C’est dans un éclair de lucidité que je me suis souvenu que je serais absent cette semaine là… J’ai vu mon monde s’écrouler sous mes yeux. Tout ce qui m’était cher, ce qui donnait un sens à ma vie venait de partir en fumée. C’est le cœur serré que j’ai accepté mon sort : plus de décos pour moi.

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque, revenant à l’école à la fin des campagnes, d’étranges personnages me contactèrent car ils avaient quelque chose pour moi. La rencontre eut lieu rapidement et ils m’expliquèrent qu’ils avaient remarqué mes actes des dernières semaines. C’est alors qu’ils me montrèrent plus de décos que je n’en avais jamais vu. Toutes venaient de la semaines Gat7by : des fusils, des pistolets, des ancres marines, des flammes olympiques… Il m’est impossible de tout lister ici… Il me dirent qu’ils avaient volé tout ça pour moi, qu’ils avaient remarqué ma folie et avaient voulu y contribuer. J’étais subjugué par leur geste. Ils étaient au moins aussi fous que moi. Ils avaient volé pour moi durant mon absence, et de ce fait, avaient inventé le vol par procuration. 

Vous connaissez maintenant mon histoire. Ne croyez pas que je m’arrêterais en si bon chemin. Les dizaines et les dizaines de décos entassées dans mon 19m² sont loin d’être suffisantes. Je dois viser plus haut. Je dois voir plus grand. Gare à vous respos déco, je frapperais lorsque vous vous y attendrez le moins. Vous aurez été prévenu.

Valou