Les assos techniques sont-elles de gauche ?

La rédaction du SunSieste vous propose aujourd’hui une enquête exclusive, réalisée peu avant l’annonce du confinement du pays.

Il est bien connu que les associations techniques de l’école – à savoir TVn7, CAn7 et net7 pour ceux qui sont en confinement depuis la fin de leurs concours – sont un monde à part. En effet, toute personne pénétrant dans l’antre de TVn7 serait surprise de voir un étrange phénomène : il n’est pas rare que quelqu’un apporte une boîte de Pringles ou un paquet de Schokobons, le pose sur la table centrale du local, et invite tout les membres présents à se servir. Ce rituel, nommé “open” suivi du nom de l’aliment disponible – par exemple “open Pringles”, a lieu au moins une fois par semaine, parfois plusieurs, et est à chaque fois lancé par une personne différente. Il est probable que quelques uns de nos fidèles lecteurs marmonnent déjà grmbmbl… bolchéviques. Mais ce n’est pas tout.

Confrontés à nos journalistes, et toujours soumis à une certaine rigueur scientifique, les net7iens ont réalisé un sondage dans leurs rangs, à l’aide du site politicalcompass.org. La tendance est claire et nette : tout les membres se trouvent dans le cadran inférieur gauche. Cela signifie – sans surprise – qu’ils sont économiquement de gauche, et socialement libertaire. Nous remarquons tout de même dans le local une personne portant une veste de la Junior Entreprise. Pour ne pas l’embarrasser, nous l’interrogeons en dehors du local : “net7 est de gauche, c’est désolant mais c’est comme ça”. Des propos touchants, empreints d’un certain désespoir.

Nous avons aussi essayé d’approcher les CAn7iens, mais impossible d’en trouver en dehors des journées où ils montent et démontent on-ne-sait-quoi pour un Hall C. Enfin, au cas où notre enquête vous laisserait encore des doutes, voici ce que nous a déclaré un jeune TVn7ien qui a préféré garder l’anonymat : “J’étais amoureux de la présidente de la JE jusqu’à ce que je la vois liker un post d’Emmanuel Macron sur LinkedIn”. Édifiant n’est-ce pas ?

Notre partenaire Ipsos Sopra7eria